Un peu d'histoire ...


 A la fin de notre randonnée, nous faisons un petit détour vers l’entrée du tunnel d’Urbès, aujourd’hui lieu de mémoire de la Deuxième Guerre mondiale.


"C’est en 1933 que débutèrent les premiers travaux du percement du tunnel entre le vallon d’Urbès et Saint-Maurice-sur-Moselle distant d’environ 8 km. En automne 1935, les travaux sont stoppés pour des raisons techniques, économiques et surtout financières.
La guerre survient et les Allemands, pilonnés par l’aviation alliée, pensent au tunnel pour y installer une usine à l’abri des bombardements et des vues aériennes.
En avril 1944, un premier convoi de prisonniers déportés arrive sur place en provenance du camp du Struthof, puis suivi d’autres. Et la main-d’œuvre continue d’arriver : Polonais, Russes, Allemand, Italiens et Français. Au total, ce sont environ 3000 prisonniers qui viendront à pied depuis la gare de Wesserling."
Je pense qu'en appuyant sur "Ctrl" et en en tournant la roulette de la souris, vous arriverez à lire .....
"La Deuxième Guerre fait encore rage et les conditions de travail sont épouvantables : les hommes pataugent dans 30 cm d’eau glacée, une pluie tombe du plafond, il n’y a pas de médecin, ni d’infirmiers. La nourriture est rare et les prisonniers doivent effectuer douze heures de travail d’affilée.
Quand les hommes sont exténués, à force de labeur et de sévices, ils sont ramenés au Struthof où l’on sait le sort qui leur est réservé. Heureusement les alliés avancent et le tunnel est évacué en octobre 1944, rapporte encore le Souvenir français."

"Le tunnel d’Urbès est aujourd’hui un lieu de mémoire où se déroule, chaque année, une cérémonie lors de la Journée de la Déportation. L’ouvrage devait donc être intégré au grand projet de la fin du XIX e siècle baptisée « Percées des Vosges »." (article du journal "L'Alsace")

Non loin de là, se trouve le viaduc d’Urbès (inachevé), construit entre juillet 1933 et septembre 1934, haut de 20 m et long de 37 m, il devait permettre à la ligne de chemin de fer reliant les gares de Wesserling à Saint-Maurice-sur-Moselle de rejoindre le tunnel d’Urbès et de traverser les Vosges.



Nous repassons sous un autre tunnel, pour rejoindre Urbès, notre point de départ
et terminer notre randonnée.

Commentaires

  1. Merci pour tous ces informations, c'est très intéressant avec les jolies photos en plus...

    Bisou et Bonne soirée

    Manon

    RépondreSupprimer
  2. C'est une partie de l'histoire derrière nous , mais se souvenir bien sur , impressionnant ce tunnel, et je pense très émouvant d'y approcher
    bizzzz

    RépondreSupprimer
  3. jolie brandonnée, chargée d'histoire.Merci pour le partage

    RépondreSupprimer
  4. Je connais bien le Struthof mais j'ignorais l' histoire de ce tunnel !! c'est une période vraiment noire de notre histoire !! belle journée ..

    Tyaz

    RépondreSupprimer
  5. Merci de ces souvenirs d'histoire en image...
    C'est impressionnant.
    Bises,
    ✰✯✮ Laure ✮✯✰
    http://suivre-mon-etoile.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  6. En commençant à lire ta publication je pensais à un livre que j'ai lu "le Tunnel" d' André Lacaze (Editions Julliard) - construction d'un tunnel par des déportés., mais cela se passait à la frontière de l'ancienne Yougoslavie.
    Les Vosges sont un bel endroit et partout ailleurs chargée d'histoire
    qu'il ne faut surtout pas oublier.

    RépondreSupprimer
  7. 'est bien de ne pas avoir achevé ces lieux chargés de terreur et de souffrance ...
    Bisous Nini

    RépondreSupprimer
  8. Superbe la balade avec un passage sur notre histoire
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  9. Coucou Nini, je suis allée visiter le camp de concentration a Struthof, misère, j'en ai encore des frissons , quelle horreur toutes ces guerres ....
    a bientôt, bises

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour cette page d'histoire bisous et bon vendredi 13

    RépondreSupprimer
  11. Coucou Nini
    Tu vois je ne connaissais pas du tout encore un endroit à visiter une prochaine fois !!!
    gros bisous et bonne soirée
    MITOU

    RépondreSupprimer
  12. J ai vu que les Allemands construisaient des piéces pour l aviation. j ai une pensée pour tous ces pauvres prisonniers qui y sont morts.
    Bonne soirée Latil

    RépondreSupprimer
  13. merci de nous faire decouvrir ces lieux, et de la visite, je te souhaite une tres belle soirée et un bon week end, gros bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzous

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Nini
    Elles sont super grandes ces cloches
    Bisous du dimanche
    Frieda

    RépondreSupprimer
  15. bonjour, je ne connais pas ce site, comme quoi j'ai encore des choses à découvrir en alsace! je te souhaite une bonne journée bisous

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Si vous le souhaitez, vous pouvez me laisser un commentaire .... en le faisant avec votre compte Google vous ne devriez rencontrer aucun problèrme.
Par contre, il faut bien cliquer sur "Saisissez votre commentaire" et surtout pas sur la petite icône, ce qui fait disparaître la phrase et dans ce cas il suffit d'actualiser la page ....
MERCI pour vos petits mots, c'est toujours un plaisir de vous lire !

Un sourire est souvent l'essentiel, on est payé par un sourire, on est récompensé par un sourire. Antoine de St Exupéry