Chapelle Notre Dame des Bouleaux


Lors de notre marche de vendredi,
nous avons pu admirer cette chapelle,
très bien rénovée et entretenue avec soin





Voici ce qu'en dit le site de la commune de Guewenheim,



Ce sanctuaire fait partie du patrimoine communal.

XVIème siècle
Située dans la forêt de l'Oberwald, au sud du village, la chapelle Notre-Dame des Bouleaux est citée dans un inventaire des biens de l'abbaye de Masevaux en 1569.
La guerre de Trente Ans : 1618-1648
La chapelle est détruite pendant la guerre de Trente Ans. A l'intérieur se trouve une Statue de la Vierge avec l'enfant découverte par un paysan après cette guerre. L'attelage du paysan labourant son champ se serait bloqué à l'emplacement de la statue. Elle aurait été enfouie sous terre, afin de la sauvegarder. On peut penser qu'il s'agit d'un fait réel, car pendant cette guerre dévastatrice les trésors des églises étaient souvent enterrés pour les soustraire à la convoitise des envahisseurs de la région. On décida de reconstruire la chapelle et le lieu est ensuite devenu un petit pélerinage pour les habitants du village et des environs.
Selon la légende, le paysan a remis la statue à l'église paroissiale, mais le lendemain elle était revenue miraculeusement dans son champ.
La révolution française : 1789-1799
Le temps passa et la Révolution française arriva, apportant avec elle son cortège de destruction et de vandalisme envers les biens de l'église, la petite chapelle n'y résista pas, elle fut profanée et à moitié détruite. Un patriote révolutionnaire avait récupéré la charpente et les pierres pour construire sa maison. Les murs furent renversés et les quelques pans restants se couvrirent rapidement de lierre et de mousse. Mais les croyants venaient tout de même prier la Vierge, devant les ruines.
L'intention de la reconstruction restait présent dans les esprits des habitants de Guewenheim, mais assez paradoxalement les curés qui craignaient de nouveaux abus, s'y opposèrent.
1857-1868
C'est seulement en 1857 que le maire du village et quelques membres du conseil municipal se retrouvant à l'auberge d'Ignace Ramstein, décidaient envers et contre l'avis pastoral, que la chapelle sera reconstruite. Ils créaient un comité présidé par le maire Liller. Un nommé Ruffio devint trésorier de l'oeuvre. Alors les habitants et tous les artisans du village se sont mis à l'ouvrage. Une fois par semaine, ils attelaient leurs boeufs et leurs chevaux et transportaient les pierres et le sable pris dans la Doller, sur le chantier. Après dix ans d'efforts on posait le dallage et la grille. Le curé Huhn, longtemps opposé au projet, acheta lui-même l'autel qu'il obtint de Turckheim sa ville natale. La soeur du maire, soeur enseignante, acheta une nouvelle statue de la Vierge, à Munich. Après la bénédiction le 5 septembre 1868 par le curé Kroener, la chapelle est redevenue un lieu de prière et de recueillement et le but des promenades dominicales des croyants.
Les deux guerres mondiales
Les deux guerres mondiales n'ont pas causé de dégâts importants. Par contre les intempéries, l'humidité de la forêt, une toiture devenue fragile, ont occasionné des infiltrations néfastes à tout le bâtiment..
1965
Sur l'initiative de Joseph Kuenemann, un habitant attaché à la sauvegarde des monuments historiques de la commune, un comité de rénovation s'était constitué, présidé par le maire de l'époque Joseph Wolschlegel et composé des artisans du village. Après un état des lieux fort minutieux, des bénévoles entreprenaient les travaux en présence du garde-champêtre Maurice Ramstein. Le projet était financé par des quêtes et des dons privés. Avec le reliquat d'argent, sur une idée du maire, l'artiste peintre Pierre Gessier réalisait deux fresques naïves en 1968, représentant l'origine légendaire et la réunion à l'auberge où fut décidée la reconstruction.
Le dimanche 8 septembre 1968
100e anniversaire de la reconstruction et grande festivité campagnarde autour de la chapelle.

1978
Restauration des fresques extérieures par l'artiste GESSIER. Ces deux fresques racontent en bref l'histoire de la chapelle.
Août 1996
Après trente ans, l'humidité et des infiltrations ont fait apparaître des auréoles désagréables à l'intérieur de l'édifice. Les Petits Chanteurs, à leur initiative, avec des parents et des amis profitant des vacances, ont entrepris des travaux de rénovation. En quelques semaines, ils ont réussi à faire l'évacuation des eaux de pluie, la remise à neuf des bases intérieures avec un habillage en mouchettes, et la réfection des peintures du plafond, des murs intérieurs, des fresques du choeur, le remplacement des tuiles usées et la mise en place de gouttières latérales supplémentaires. Le tout est financé exclusivement par les nombreux dons des paroissiens. A la chapelle « Notre-Dame-des-Bouleaux » ainsi rénovée, les Petits Chanteurs ont donné le concert aux chandelles la veille de l'Assomption et le Père missionnaire Henri Kuenemann a pu célébrer la messe de l'Assomption le 15 août, dans un sanctuaire remis à neuf.
Réunion du Conseil municipal du Vendredi 27 septembre 1996
Certains conseillers qui ont visité la chapelle depuis sa restauration, soulignent l'excellent travail fait par les Petits Chanteurs. Le maire leur écrira pour les remercier au nom de la commune. Une vingtaine de bouleaux seront plantés autour de la chapelle, pour qu'elle mérite son nom. 

 les deux fresques extérieures




Notre Dame des Bouleaux
  La peinture murale est très belle, et l'intérieur de la chapelle très clair

La visite de la chapelle se termine !

BONNE SEMAINE



Commentaires

  1. Bonsoir Nini,
    Elle est très belle cette petite Chapelle! Je te remercie pour la description, c'est très intéressant! Elle à été merveilleusement bien rénové...C'est magnifique!!

    Bisou et bon début de semaine

    Manon

    RépondreSupprimer
  2. elle est superbe cette chapelle, merci de nous en faire profiter , bonne soirée et gros bissssssssssssssssssssssssous

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Nini !
    Cette chapelle est vraiment ravissante, et cette petite vierge adorable !
    Dommage que je sois abonnee uniquement a la Normandie quand je rentre en France, je voudrais tant connaitre un peu l'Alsace !

    Bisous de Flo, de retour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente de ton retour, tu sais, venant d'où tu viens, l'Alsace n'est plus très loin de la Normandie .... :-) Bisous

      Supprimer
  4. Tout simplement magnifique !!! il faut surtout bien la préserver dans son écrin de verdure !!!
    gros bisous et bonne journée
    MITOU

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cà fait quelques fois qu'on passe, les abords sont toujours très bien entretenus ! Bisous

      Supprimer
  5. Bonjour Nini, cette petite Chapelle est magnifique, et ces explications très détaillées sur son histoire, donne un plus à ce bel article.... Merci pour ce partage touristique et culturel sur la blogosphère;... Bonne journée, malgré la pluie d'automne ! bisous à bientôt. "Miss Mary"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci .... la pluie s'est arrêtée un moment !

      Supprimer
  6. Elle est pleine de charme cette petite Chapelle, et merci à toi pour le cours d'histoire ;-)
    Bonne journée à toi Nini.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Nini tout d'abord je suis allée voter sur Honet , je suppose que tu as participé !
    Bel article sur cette petite chapelle , j'aime beaucoup la fresque , elle lumineuse de plus .
    Après l'orage d'hier soir(dans l'aprèm il faisait très lourd) et la pluie toute la nuit , du vent ce matin et ciel bleu pour l'instant. Les plantounes apprécient .
    Bonne journée
    Bizzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Maïté .... pour l'instant aucun vote pour moi chez Hornet, il y a de superbes photos et ce n'est qu'un jeu ! Les deux que tu as choisies me plaisent aussi
      Ici de la pluie tout à l'heure, mais elle s'est arrêtée ...peut-être pas pour longtemps !
      Cette chapelle est très belle, je l'aime beaucoup !
      Bonne journée, bisous

      Supprimer
  8. c'est une très belle restauration et on doit prendre du plaisir à la visiter

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Nini, superbe chapelle si bien entretenue. C'est bien de conserver ces monuments de notre passé. Il faut espérer que nos enfants en feront autant. Bonne journée, bises.

    RépondreSupprimer
  10. Superbe chapelle , et une très belle histoire , dommage cette grille , mais on en trouve un peu partout maintenant..joli ce vitrail en forme d'oeil..hé oui , j'ai déplacé les grilles , non , mais c'est moche sur une photo..lol et je suis de nature curieuse , fallait que j'aile voir ce qu'il y avait sur le côté ..pas déçue..bon après midi avec les bourrasques......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vois, la grille dans la chapelle .... pas moyen de la déplacer !
      Oui, le vent souffle !! Bon aprem !

      Supprimer
  11. tu vois vraiment de belles choses lors de tes sorties pédestres...bonne semaine

    RépondreSupprimer
  12. merci pour cette bien plaisante balade et visite
    bizz

    RépondreSupprimer
  13. Superbe chapelle Nini dans la forêt en plus un vrai hâvre de paix ! bisous du soir

    Bonne semaine à toi !

    RépondreSupprimer
  14. L'on a parfois du mal à se rendre compte du passé des choses...

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Nini, merci pour ta petite visite sur mon blog, ce matin.... Je revois avec grand plaisir les photos de cette jolie chapelle.... Bon mardi, bisous à bientôt. "Miss Mary"

    RépondreSupprimer
  16. Une belle découverte , c'est magnifique
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  17. Elle a subit bien des vicissitudes cette pauvre chapelle! Elle est très jolie et mérite toutes ces rénovations!
    Gros bisous Nini!

    RépondreSupprimer
  18. en effet une très belle rénovation
    elle est très jolie cette chapelle, douce, lumineuse et juste ce qu'il faut de contemporain pour rehausser les fresques et statues
    j'adore celle de notre dame des bouleaux derrière l'autel, superbement peinte avec son joli vitrail en son centre haut
    bisous
    patricia

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire




Si vous le souhaitez, vous pouvez déposer vos petits mots ci-dessous .... si vous le faites avec votre compte Google vous n'aurez pas à montrer patte blanche !
Par contre, il faut bien cliquer sur "Saisissez votre commentaire" et non sur la petite icône ....
MERCI ! il est toujours agréable de vous lire !

Un sourire est souvent l'essentiel, on est payé par un sourire, on est récompensé par un sourire. Antoine de St Exupéry