Le Freundstein - les ruines du château



"Le Freundstein.

Un nid d’aigle isolé à 984 m d’altitude...

(photo : Jean-Marie NICK)
La ruine du Freundstein, à cheval sur les cantons de Soultz et de Saint-Amarin, constitue le site castral le plus élevé d'Alsace.
Situé dans l'arrondissement de Thann, commune de Goldbach, en bordure de la route des crêtes, à mi-distance entre le Molkenrain et le Sudel, c'est le plus haut de tous les châteaux forts alsaciens.

Un statut particulier

Cité en 1297,le château se trouve à la limite des terres de l’évêque de Strasbourg et de celles de Murbach. De ce fait, relevant de deux suzerains, il a joui d’une indépendance réelle au profit des vassaux issus de la famille des Waldner de Freundstein.

Le Freundstein à la fin du XIXe siècle avec, au fond le Grand Ballon, alias Ballon de Soultz ou Ballon de Guebwiller. Gravure du lithographe Isidore Laurent Deroy, imprimé par Frick Frères, rue de l'Estrapade, près du Panthéon, à Paris.
Une histoire tourmentée.

Il a d’abord été victime de la colère de la terre lors du séisme de 1356, puis des querelles des hommes, que ce soient les troupes épiscopales venues l’assiéger en 1473 ou que ce soient les rustauds qui l’incendient en 1525. Reconstruit, il est frappé par la foudre en 1562 et finit par être abandonné au XVIe siècle par ses maîtres qui préfèrent des châteaux en plaine plus confortables. Enfin, il a été utilisé comme observatoire pendant la première guerre par les soldats français face au Vieil-Armand et a subi alors de nombreux bombardements.
Dessin : François FALLER
Les ruines du Freunstein.
Le château, qui n'a guère été épargné par la nature, les guerres et les touristes, est en un état très médiocre. Il subsiste :
- Un pan de mur du haut château percé de deux fentes d’éclairage, reste d’un donjon qui a aussi servi de logis. L’allure générale semble indiquer un plan quadrangulaire.
- Quelques retranchements taillés dans le rocher de la basse-cour, sans mur d’enceinte visible.
Le chemin d’accès en est très malaisé.

Un destin assez rare :

Quatre siècle après son abandon, la ruine appartient toujours aux descendants de ses premiers occupants, à savoir la famille des Waldner.
 Texte et photo : Jean-Marie NICK
Dessin : François FALLER



Vous trouverez ici un autre site qui parle de l'histoire de ce château.

Bon dimanche !


Commentaires

  1. Une histoire mouvementée pour ce pauvre château qui en a vu de toutes les couleurs! C'est étonnant et formidable qu'il soit encore au mains de la famille des 1er occupants! Mais il ne leur reste plus rien..... Tes photos sont très belles!
    Gros bisous Nini!

    RépondreSupprimer
  2. Très intéressant Nini ! bon dimanche bisous !

    RépondreSupprimer
  3. Coucou,

    De retour de vacances, snif !

    Je ne connais pas du tout ! Je découvre encore quelque chose de la région..Merci Nini ! :)

    Bisous et bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Nini, me voici de retour sur la blogo de l'amitié et merci d'être venue me déposer un petit com sur mon "blog en pause estivale"..... Il est intéressant cet article, j'aime bien les ruines de château, merci pour ces belles photos en partage sur la blogo de l'amitié.... Bon dimanche, bisous à bientôt. "Miss Mary"

    RépondreSupprimer
  5. Bon Jour Nini,
    Bel article, et j'adore les vieilles pierres, me voilà donc gâtée.
    Merci et bonne journée

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Nini,
    Quel belle endroit historique! L'histoire est très intéressante...Merci de me l'avoir fait découvrir...

    Bisou et bon dimanche

    Manon

    RépondreSupprimer
  7. Hello Nini .

    de beaux clichés il devait être superbe ce château .
    Je passe rapido , j'attends les enfants , ils viennent manger et restent coucher car nous prenons tôt la route demain matin , c'est la remise des clefs de leur petit nid . et depuis hier pendant une semaine ils sont SDF les pauvres !!!! Et oui plus d'appart a Nantes ., bon ils ne sont pas a la rue quand même ... lol
    Douce soirée a vous
    Bizzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est magnifique , une très belle ruine et une belle découverte
      A bientôt

      Supprimer
  8. Ce château a eu la vie dure, et il résiste au temps. Quelle histoire passionnante! Je n'ai jamais visité de château, j'aimerais bien, un jour... Merci du partage.

    RépondreSupprimer
  9. Je lai visité il y a trés longtemps, le sort s est acharné sur lui, mais ses propriétaires lui sont restés fidéles. A vrais dire, on ne sais pas exactement quand il a été construit;il est cité en 1297, mais pouvait étre là deux siécles auparavant.
    Bonne soirée Latil

    RépondreSupprimer
  10. Alors Nini , comment vas-tu ?
    Toujours en pause ?
    Profites-en bien !!!
    Gros baisers de Violette

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire




Si vous le souhaitez, vous pouvez déposer vos petits mots ci-dessous .... si vous le faites avec votre compte Google vous n'aurez pas à montrer patte blanche !
Par contre, il faut bien cliquer sur "Saisissez votre commentaire" et non sur la petite icône ....
MERCI ! il est toujours agréable de vous lire !

Un sourire est souvent l'essentiel, on est payé par un sourire, on est récompensé par un sourire. Antoine de St Exupéry