TOUT CE QUI EST ECRIT CONTINUE DE VIVRE DANS L'ABSENCE - LOUIS ARAGON

dimanche 11 novembre 2018

En mémoire ...


Il y a exactement 100 ans

a été signé l'Armistice dans la forêt de Compiègne,

mettant ainsi fin à la Première Grande Guerre Mondiale ,

qui fit 18 millions de morts.


(photo prise sur internet)


Nombreuses sont les cérémonies pour nous le rappeler ....


Et le soir de ce 11 novembre 1918,
un jeune homme parmi d'autres a eu la chance de regagner son foyer...
il avait 20 ans 1/2 ....parti à la guerre à 17 ans 1/2 ...

c'était mon papa !





Une page de notre histoire à ne pas oublier !





Je vous souhaite un beau dimanche  !











24 commentaires:

  1. Même ceux qui sont revenus ont été traumatisés à vie, ils n'ont jamais pu parler de ce qu'ils ont vu
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Papa n'en parlait que les dernières années de sa vie ...
      Bonne semaine Claude, amicalemen

      Supprimer
  2. Michèle TRINCKQUEL11 novembre 2018 à 06:46

    Ton papa a eu la chance de rentrer.... les guerres ne devraient pas exister.... mais quelques dirigeants peuvent tout faire basculer...
    Très bonne journée et gros bisous

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Nini, émouvant ton article....mais combien y ont laissés leur vie....les dirigeants comme toujours s'en sort bien sorti..alors à nous de retransmettre..passes un bon dimanche, je défile avec mon petit fils, c'est lui qui l'a demandé..bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement beaucoup trop de morts ...
      Bonne semaine, Bisous

      Supprimer
  4. Bonjour Nini
    Une histoire terrible que nous devons trasmettre à nos enfants , il ne la connaisse pas vraiment cette guerre
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Claudine, oui on essaye de leur transmettre ...
      Bisous, belle semaine

      Supprimer
  5. Chacun y va de son article ce matin
    Bon dimanche
    -------Ce matin je vais à ma façon rendre hommage dans ma ville avec mes garçons

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Nini, heureusement ton papa est renté, ce fut une véritable boucherie, et on a recommencé en 1939, le sacrifice des ces hommes a-t-il été vain? mon grand père maternel en revenu des tranchées mais il était alcoolique car pour aller de l'avant on faisait ingurgiter à ces pauvres hommes du vin et de l'alcool, et ceux qui se rebellaient étaient fusillés! triste , la guerre est une monstruosité, et cela continue.... Bisous MTH

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui Marie ... si non je ne serais pas là ....
      Gros bisous, belle semaine

      Supprimer
  7. Bonjour ma douce Nini,
    Je suis heureuse que ton papa ai pu rentrer il était jeune dit donc !
    Mais même si certains d'entre eux ont pu rentrer ils sont rester traumatisé !
    La guerre c'est l'horreur ça n'aurait jamais dû arriver, et quand je pense qu'il y en a encore ça me rend malade
    Gros bisous ma douce Nini & bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui qu'il était jeune ... moi je ne suis arrivée que trente ans plus tard !
      Gros bisous, bonne semaine

      Supprimer
  8. Tous ceux revenus ont l'horreur je crois enfouis au fond du cœur et peu parlait de cette grande guerre … je ne sais s'ils s'en sont jamais remis malgré la reprise de la vie courante !
    Un bel hommage à ton papa !
    Bises en ce dimanche du souvenir !
    Nicole

    RépondreSupprimer
  9. Bel hommage à ton papa. Il est parti bien tôt dans cette barbarie
    bisous et bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, il n'avait pas le choix ...
      Bisous, bonne semaine

      Supprimer
  10. Ton Papa, si jeune, en est revenu et c'est bien. Non il ne faut jamais oublier leur sacrifice, qu'ils ne soient jamais revenus ou qu'ils aient passé tant de tant sur le front. Et puis ce n'est pas parce que c'est le centenaire que je ne pense pas à ceux chaque 11 novembre qui passe.
    Bises et bonne fin de journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr qu'on n'attend pas le centenaire pour y penser ou en parler ... lui n'en a jamais beaucoup parlé !
      Mais un des derniers 11 novembre de sa vie, il a raconté à notre fils âgé de 9-10 ans ... et j'avais pris des notes !
      Gros bisous, belle semaine

      Supprimer
  11. Ton papa, comme mon arrière grand-père, a eu la chance de rentrer, mais ils n'en sont hélas pas revenus indemnes. Je pense que cette guerre est restée dans leurs mémoires jusqu'à la fin de leur vie ... Bel hommage à ton papa Nini !
    Belle soirée, bisous !
    Cathy

    RépondreSupprimer
  12. C'est un très bel hommage rendu à ton papa. Tous ces hommes rentrés du front sont restés très traumatisés.

    bonne journée, bises
    danièle

    RépondreSupprimer
  13. bel hommage à ton papa
    gros bisous
    patricia

    RépondreSupprimer

Merci d'avance pour tous les petits mots que vous déposerez ... ils seront lus avec grand plaisir, et j'y réponds pratiquement toujours ! Par contre, si vous publiez en "anonyme", n'oubliez pas de signer votre commentaire ... j'aime savoir qui m'écrit 😉